» » » Article – Tableau oriental – tapis motif berbère

Article – Tableau oriental – tapis motif berbère

tableau oriental tapis motif berbere

Article "tableau oriental tapis berbère"

L'article "tableau oriental tapis berbère" met à l’honneur le travail exceptionnel des artisans d'Afrique du nord. Notamment celui de l'emblématique "tapis berbère". En effet ce tableau oriental fait de cet objet artisanal, l'élément central de votre décoration. Au delà de l'évocation à l'appartenance berbère, son motif est devenu très à la mode. Et cela au sein même de nos sociétés occidentales. En effet sa nature géométrique et ses couleurs vives confère au tapis berbère une dimension très moderne.

toile orientale tapis berbere

Le "tableau oriental tapis motif berbère", "ses origines"

Les origines du tapis d'art berbère remontent à l'ère paléolithique. Depuis des siècles, les tapis sont fabriqués selon les mêmes traditions, sur les mêmes types de métiers à tisser. Ainsi les différents modèles et ornements ont tous une origine symbolique en rapport avec la religion, les croyances et l'imaginaire de la culture berbère. Ils se sont transmis à travers les générations de mère en fille. Les authentiques tapis berbères sont des pièces uniques fabriquées à la main pour l'usage domestique et dans la plus pure tradition. Celle-ci est menacée depuis le tournant du siècle par la sédentarisation progressive des grandes tribus nomades. Mais on assiste parallèlement à un renouveau des formes d'expression et des matières utilisées.

décor oriental

Tissus berbère

Les Berbères

Les Berbères sont un groupe ethnique autochtone d'Afrique du Nord. Connus dans l'Antiquité sous les noms de Libyens (peuples libyques), Maures, Gétules, Garamantes ou encore Numides. Ensuite ils connurent les guerres puniques, la conquête romaine, la christianisation, l'invasion vandale, la conquête arabe et l'islamisation.

Durant l'ère hellénique, ils étaient appelés « Libyens » (ou « Libyques ») et leur terre « Libye », connue aujourd'hui sous le nom de Libye antique. Ainsi leur terre s'étendait des Îles Canaries (à l'ouest du Maroc actuel) à l'ouest de l'Égypte antique. Donc l'Égypte moderne comprend l'oasis de Siwa, région berbérophone, qui fit historiquement partie de la Libye antique.

Étymologie

À l’origine, le terme « barbare » — emprunté en 1308 au latin barbarus, lui-même issu du grec ancien bárbaros — était un mot utilisé par les anciens Grecs pour désigner d’autres peuples n’appartenant pas à leur civilisation. Donc bárbaros n’a à l’origine, aucune nuance péjorative. Il signifie simplement « non grec » ou plus largement toute personne dont les Grecs ne comprennent pas la langue, quelqu’un qui s’exprime par onomatopées : « bar-bar ».

Le nom de « Berbère » apparaît pour la première fois explicitement après la fin de l'Empire romain. La pertinence de son usage pour la période précédente n'est pas admise par tous les historiens de l'Antiquité.

L'usage du terme s'est répandu à la période suivant l'arrivée des Vandales lors des grandes invasions. Qualifiés de « Barbares » par les Romains d'Afrique romaine, les Vandales proviennent de la péninsule Ibérique. Sur les hauteurs à l'est de la Numidie fut assemblée la coalition numido-vandale, qui prit Carthage et supprima l'influence de Rome dans toute l'Afrique. Le récit du consul romain en Afrique de l'époque utilisa pour la première fois le terme « barbare » pour décrire les Numides.

Les historiens arabes adopteront à leur tour plus tard le mot « barbares» prononcé. Les Européens nomment Barbarie la côte des Barbaresques.